Matériel photo

La photographie en haute montagne pose certaines contraintes, techniques, météorologiques etc.

Quand je pars pour de gros dénivelés ou une course technique, le poids dans le sac à dos est souvent primordial.

J'utilise dans ce cas un petit CANON G10,
de 28 à 140mm pour seulement 350g.

G10

Quand je le peux, j'utilise non pas un reflex mais des bridges tel que le FZ1000 (25-400 mm) ou un modèle plus ancien le FZ50 (35-420 mm), que j'apprécie énormement pour leurs utilisations entièrement manuelles (zoom, mise au point etc.)


Et par-dessus tout pour la rapidité d'utilisation dans toutes les conditions en haute montagne.
Du macro au téléobjectif en passant par le grand angle en l'espace d'un instant !
Le tout dans un boîtier de moins d'un Kg.


Quand un grand angle encore plus ouvert est nécessaire je fais de l'assemblage sur
logiciel. Ainsi le "grand angle" est infini. Technique idem pour les Panoramiques.





 

FZ 1000

FZ 50

Photographie de montagne Thomas Bonnet, boutique en ligne, acheter des tirages numérotés originaux
La photo de montagne me passionne depuis tout petit, Mon premier "véritable" appareil photo était un
OLYMPUS MJU II (Argentic) que j'ai eu à l'âge de 10 ans.

Avec l'ère du numérique, j'ai commancé à emprunter l'appareil de mon frère, un PENTAX Optio 450.
Puis vers 14 ans mon premier bridge numérique de chez Panasonic, le FZ20 et la liste s'est allongée
avec le FZ18 et FZ50.
J'ai également eu le X-S1 de chez Fuji durant deux petites années mais une fois que le remplaçant du
FZ50 était sortis sur le marché, le FZ1000, je n'ai pas hésité à quitter fuji pour retourner chez Panasonic !



Accueil PhotographiesL'auteurBoutiqueContact